• Sans.

     


    Claudine Duquesnoy.


  • Commentaires

    1
    Vendredi 10 Novembre 2006 à 19:41

    aussi je retrouve du giorgio de chirico. Ces objets apparemment sans vie laissent pressentir comme une inquiétude sourde, une insoutenable "intranquillité". J'adore ce tableau
    2
    stef b
    Vendredi 10 Novembre 2006 à 20:22
    j'aime
    froid et chaud à la fois j'aime beaucoup ce tableau
    3
    Samedi 11 Novembre 2006 à 10:17
    oui
    stef, froid et chaud à la fois, c'est pour cela que je parle d'inquiétude, parce que la chaleur qui se diffuse dans cette oeuvre est aussi glaciale
    4
    stef
    Samedi 11 Novembre 2006 à 11:59
    merci
    je ne peux apporter que ce que je ressent alors merci pour tout le reste et tout ce que je découvre au travers de tes commentaires Against
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :