• Photo de Stephanie Bessieres

     


    Stephanie Bessieres.


    Photographie à Rome.


    Cette photographie questionne sur son ambiguité.Il semble ici que tout n'est que représentation. Une photo qui représente des représentations.


    L'image est coupé en deux,à droite un panneau publicitaire qui représente une sorte d'image peinte en trompe-l'oeil avec une perspective qui part sur la droite .


    A gauche, une façade avec des fenêtres,également peintes en trompe-l'oeil ! encore une représentation difficile à percevoir à cause de l'image peinte qui se trouve à droite.


    En fait,ici, tout n'est que du leure.


    En bas à gauche de la photo,on est attiré par une couleur rouge lumineux,on y reconnait deux lettre: ar.


    F.





    Trompe l'oeil (definition) par wikipedia.


     


    Une des premières entreprises de la peinture n'a-t-elle pas été de figurer d'abord sur des murs, puis des toiles, des images de notre environnement ? Cette figuration a mené à des lois de perspective et développé une technicité picturale qui reste une des grandes directions de l'art.


    Jeu de séduction et de confusion du spectateur, le trompe-l'œil a porté très évidemment son choix plus volontiers vers des sujets inanimés ou statiques.


    Le domaine du trompe-l'œil ne se limite pas qu'au tableau ; lorsqu'il en dépasse le cadre, il envahit le mur tout entier et devient peinture murale. L'architecture y est alors figurée selon les lois de la perspective pour le spectateur ; elle peut aussi, dans une illusion saisissante, être un vrai trompe-l'œil architectural.


    Malgré tout ne confondons pas tromperie efficace et représentation picturale très réaliste : Un objet qui sort du cadre et peint sur le bord du tableau est souvent un trompe-l'œil destiné à montrer que le reste du tableau n'en est pas un (Voir les écrits de Daniel Arasse : Le Détail, pour une histoire rapprochée de la peinture), une vue en perspective dans un cadre est une représentation, une perspective peinte dans le décor même pour en prolonger la réalité, un trompe-l'œil, comme les moulures et fenêtres décorant les façades italiennes de la Ligurie.


     


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :